WindoW est une série de portraits. Des instants de vie dérobés comme dans un tableau d’Edward Hopper. Chaque fenêtre s’ouvre sur un vice, un fantasme, l’étrange, la joie, la nostalgie…
Cette création trouve ses sources ici et là : la littérature de Paul Auster, les films d’Alfred Hitchcock, de Tim Burton, la peinture réaliste américaine, les photographies de Marilyn Minter, la musique de Mingus, celle de Corea…
Elle traduit un univers citadin, anonyme et noyé de solitude, où parfois dans la nuit s’éclaire l’intimité fugace dans le cadre d’une fenêtre…

Alice Martinez: chant
Lionel Dandine: Fender rhodes
Sam Favreau: contrebasse
Cédrick Bec: batterie

 



Leave a Reply